Beurette à chicha : l’idéale pour une soirée torride !

Le monde évolue, les civilisations se développent et les écarts de comportement se prolifèrent. Les hommes et surtout les femmes ne font presque plus preuve de décence. Si on peut se faire une michetonneuse avec des modiques sommes, on peut se faire une beurette avec de la chicha. La pyramide sociale de la femme a pris un coup à la base avec le phénomène de Beurette à chicha.

À quoi reconnait-on une beurette à chicha ?

Au départ, la beurette à chicha est fille libertine souvent d’origine maghrébine avec très peu de caractère. Elle n’a pas froid aux yeux à attenter à la pudeur et peut se mettre des tonnes de maquillages sur le visage pour une soirée en chicha entre meuf ou avec des mecs. Les gens de la communauté les considèrent comme des déchets de la nature en raison de leur manque de culture et d’éducation.

Depuis quelque temps, la beurette à chicha s’assimile à un concept qui s’étend sur les sites internet et les réseaux sociaux. Plusieurs sites pornographiques sont voués à ce concept en pleine extension. On y retrouve des vidéos amateurs avec des légendes comme « beurette que j’baise chez moi après une petite chicha » ou encore « petite beurette que j’défonce après une partie de chicha »

Pas de Beurette sans Beur de chicha !

Tout comme on ne peut dire trois sans deux, on ne peut parler de beurette sans beur à chicha. Ici le sujet n’est pas un phénomène, mais une personne au sens propre. Et l’homme est celui qui fréquente les bars à chicha, aime le sexe et les survêtements trop serrés. La chasse aux beurettes à chicha est son quotidien et il se donne les moyens d’une bonne patrouille. Il n’est pas connu de tout le monde et peut profiter de la compagnie d’une beurette sans être à la risée de qui que ce soit.

Contrairement à la beurette de chicha, aucun site internet ou page de réseaux sociaux n’est dévoué aux beurs de chicha. Il n’y a presque pas de débat sur eux, bien qu’ils portent aussi bien atteinte à la pudeur que les femmes.

Beurette à chicha, abus à l’endroit des femmes ?

Les beurettes de chicha, au sens d’individus, sont victimes de mauvais traitement de la part de la communauté. De nombreux termes choquants tels que « salope », « pute » ou encore « fille facile » sont associées à leur image. Certaines femmes viennent même à se sentir opprimées et se posent plein de questions. Suis-je une beurette à chicha si je me maquille pour me rendre dans une chicha ? Suis-je une beurette à chicha si je m’habille de manière sexy ? Suis-je une beurette à chicha si … C’est tout simplement injuste !

Le fait qu’une femme mette du maquillage et sorte des 4 murs de sa cuisine pour se rendre dans une chicha ne fait pas d’elle une beurette. C’est plutôt la misogynie et le racisme de certains hommes qui font des femmes ce qu’elles sont loin d’être.

Be the first to comment on "Beurette à chicha : l’idéale pour une soirée torride !"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*